Plats/ Recettes salées

PÂTES AU PESTO D’AIL DES OURS

Les pâtes au pesto d’ail des ours, une recette qui sent bon le printemps. Simple et rapide à réaliser, cette recette met à l’honneur l’ail sauvage, peu connu mais pourtant si bon. À tester de toute urgence !

pâtes et pesto ail des ours

LA SAISON DE L’AIL DES OURS

Si vous suivez les actualités gastronomiques, vous avez très certainement vu passer des recettes à l’ail des ours qui fleurissent sur internet et dans les magazines dès le début du printemps. Depuis quelques années, cette plante fait fureur dans nos cuisines et ça se comprend. Plein de saveurs, l’ail des ours est excellent et j’adore le cuisiner dans diverses préparations. Mais avant de vous expliquer la recette, cette plante mérite quelques explications pour les curieux que vous êtes !

assiettes de pâtes au pesto d'ail des ours

Cueillette d’ail des ours

L’ail des ours (ou ail sauvage) est une plante herbacée qui pousse en abondance dès le mois de mars. Elle est pour moi signes du passage de l’hiver au printemps et de l’arrivée des beaux jours. L’ail des ours se caractérise par une odeur très aillée et piquante. On consomme principalement ses feuilles que l’on peut cuisinier sous diverses formes (pesto, soupe, tartinade…)

La question que vous devez sans doute vous poser, c’est « où trouver de l’ail des ours ? ». Dès les premiers jours de mars, vous pouvez en trouver en forêt. C’est une plante qui pousse dans des sols plutôt humides. Pas besoin de s’enfoncer trop loin dans les bois, l’ail des ours se développe très souvent aux abords des chemins. Chez mes parents en Normandie, c’est une sorte de tradition d’aller en cueillir chaque année. On a la chance d’avoir une forêt juste au dessus de chez nous où on en trouve en grande quantité.

plat de pâtes au pesto d'ail des ours

Depuis que je suis installée à Lyon, je n’ai pas eu le plaisir d’aller en forêt en cueillir, surtout avec cette nouvelle période de confinement et ce rayon des 10km à respecter. Pas sûre qu’il y ait un motif « cueillette d’ail des ours » dans l’attestation…

Je pensais donc faire une croix sur mon plat de pâtes au pesto d’ail des ours mais quelle ne fût ma surprise d’en trouver à Biocoop. Bon, c’était la première fois de ma vie que j’en achetais, mais je n’ai pas réfléchi très longtemps avant d’en mettre dans mon panier de courses ! J’en ai par la suite repéré chez Grand Frais et sur le marché. Voilà donc quelques pistes pour celles et ceux qui n’ont pas de forêt accessible à côté.

Vigilance sur l’ail des ours

L’ail des ours se reconnait facilement par son odeur et la forme de sa fleur. Cependant, les feuilles peuvent se confondre notamment avec le muguet (qui lui est une plante toxique) pour un cueilleur non averti. Si vous souhaitez vous lancer pour la première fois dans la cueillette d’ail des ours, je vous conseille vivement de vous renseigner au préalable et de ne pas partir la fleur au fusil. Vous pourrez trouver de nombreuses informations sur le site de Cueilleurs sauvages. Et en cas de doute, passez votre chemin.

Pesto d'ail des ours et spaghettis

Après la récolte : conseils

Ça y est, vous venez de rentrer chez vous avec un panier rempli d’ail des ours et vous avez envie de vous mettre aux fourneaux. (Et ça se comprend !)

Première étape primordiale : laver abondamment les feuilles à l’eau claire. L’ail récolté en forêt a surement croisé le chemin d’animaux sauvages donc pour le débarrasser de toutes impuretés, on le rince consciencieusement. Une fois lavé, il est important de bien sécher les feuilles avec un torchon propre avant de le préparer.

Si vous ne compter pas cuisinier votre ail des ours immédiatement, placer les feuilles dans un verre d’eau pour qu’elles ne flétrissent pas. Vous pourrez ainsi le maintenir au frais pendant un jour (je déconseille au-delà). L’idéal est quand même de le préparer assez rapidement pour conserver au maximum sa fraîcheur et ses arômes.

Il y a fort à parier que vous reveniez de votre récolte avec une grande quantité d’ail des ours, cette plante poussant abondamment. Dans ce cas, n’hésitez pas à préparer un pesto en grande quantité et à le congeler dans des bacs à glaçons. L’ail des ours se conserve très bien au congélateur. Au moment voulu, vous aurez juste à décongeler des cubes de pesto, à les faire réchauffer et à les servir avec des pâtes.

Pesto d'ail des ours et pâtes

LES PÂTES AU PESTO D’AIL DES OURS

Cette recette n’était absolument pas prévu sur le blog, puisque je ne pensais pas forcément en trouver en magasin. Alors en rentrant avec mon bouquet d’ail des ours à la maison, j’ai tout de suite fait chauffer de l’eau pour les spaghettis et j’ai préparé mon pesto. Je ne me voyais pas vous proposer une autre recette que celle-ci. C’est celle que l’on réalise depuis de nombreuses années avec mes parents. Elle est simple, efficace, largement testée et totalement approuvée.

Pour la préparation de ce plat, vous pouvez préparer le pesto lors de la cuisson des pâtes. Pour les pâtes, j’ai utilisé ici des spaghettis mais vous pouvez choisir une autre variété. Je trouve que les pâtes longues comme les linguines ou les tagliatelles se prêtent bien à cette recette.

La réalisation du pesto est assez rapide. Idéalement, il vous faudra un mixeur mais si vous n’en avait pas, un mortier et de l’huile de coude feront l’affaire. Je vous conseille de hacher grossièrement les feuilles d’ail des ours avant de les mettre dans le bol du mixeur, pour éviter de trop surchauffer l’appareil au moment de mixer. Ensuite, il suffit d’ajouter des pignons de pin préalablement grillés à sec, du pecorino, de l’huile d’olive et d’assaisonner avec du poivre et un peu de fleur de sel selon votre goût. Il ne reste plus qu’à déguster ce délicieux pesto avec les pâtes et de râper un peu de pecorino au moment de servir.

pesto d'ail des ours

Variantes possibles : vous pouvez remplacer les pignons de pin par des amandes, et le fromage pecorino par du parmesan.

Autres idées de recettes avec du pesto

Pâtes au pesto d'ail des ours

Portions: 4
Temps de préparation: 10 Temps de cuisson: 15 Total Time: 25

Les pâtes au pesto d'ail des ours, une recette qui sent bon le printemps. Simple et rapide à réaliser, cette recette met à l'honneur l'ail sauvage, peu connu mais pourtant si bon. À tester de toute urgence !

Ingrédients

  • 500g de pâtes
  • 100g d'ail des ours
  • 40g de pecorino (ou de parmesan à défaut)
  • 40g de pignons de pin
  • 5cl d'huile d'olive
  • Fleur de sel, poivre du moulin

Instructions

1

Porter un grand volume d'eau salée à ébullition puis faire cuire les pâtes al dente.

2

Pendant ce temps, préparer le pesto d'ail des ours : laver et sécher les feuilles d'ail des ours puis les équeuter.

3

Faire griller les pignons de pin à sec dans une poêle et réserver.

4

Dans le bol d'un mixeur, mettre les feuilles d'ail des ours, l'huile d'olive, les pignons de pin et le pecorino émietté. Mixer l'ensemble par à coups jusqu'à obtention d'une pâte homogène.

5

Assaisonner avec un peu de fleur de sel et de poivre selon votre goût.

6

Servir les pâtes avec le pesto. Parsemer de quelques pignons de pin et de de pecorino râpé. Déguster aussitôt

Si vous réalisez ces pâtes au pesto d’ail des ours, je compte sur vous pour me laisser un commentaire. C’est toujours un plaisir d’avoir vos retours. Et n’hésitez pas à partager avec moi vos belles réalisations en me tagguant @cannellecoriandre sur Instagram.

Plat de spaghettis et pesto d'ail des ours


You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    David
    17 avril 2021 at 20h31

    Super recette! Bon simple efficace comme tu le soulignes si bien!
    On a fait la variante à base d’amande et de parmesan à la place des pignons de pin et du pecorino. C’était sublime! Encore merci pour tes superbes explications, tes belles photos et tes bons plats!

    • Reply
      Cannellecoriandre
      19 avril 2021 at 18h52

      Merci beaucoup pour ton retour qui me fait très plaisir. 🙂

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.