Recettes salées/ Soupes et veloutés

TOM YAM KUNG (SOUPE THAÏ AUX CREVETTES)

Faites escale en Thaïlande avec cette soupe Tom Yam Kung, un bouillon aux crevettes et à la citronnelle. Un véritable concentré de saveurs pour titiller vos papilles !

Tom Yam Kung, bouillon de crevettes thaï

Pour ce mois spécial Asie, je ne pouvais pas faire l’impasse sur une recette thaïlandaise. Si vous me suivez depuis le début (et je vous en remercie !), vous avez très certainement vu passer ma recette de curry rouge végétarienne aux légumes rôtis. Elle fait d’ailleurs partie de vos favorites. Pour les autres, allez jeter un coup d’œil, elle vaut vraiment le clic ;).

Soupe de crevette Tom Yam Kung

PASSION GINGEMBRE ET CITRONNELLE

La cuisine thaïlandaise fait véritablement partie de mes cuisines préférées au monde. Je suis en adoration complète devant tous les currys thaïs et je ne me lasse pas de toutes ses saveurs. Dans mes placards, j’ai toute la panoplie pour préparer un plat thaï quand une envie soudaine me prend (c’est-à-dire très souvent). Sauce nuoc mâm, pâte de curry, piment, gingembre, citronnelle, lait coco sont mes incontournables ! Bref, vous l’aurez compris, mettez-moi dans un resto thaï et je suis comblée ! Ou mieux, mettez moi dans un avion direction la Thaïlande et je serai alors au nirvana !

Voilà pourquoi il était nécessaire (primordial, vital…) de vous proposer une recette thaï pour ce mois sur le thème de l’Asie. J’avais pas mal d’idées en tête mais pour la plupart, il me fallait des courgettes ou des poivrons ce qui n’est pas envisageable au mois de mars (saisonnalité les amis !). Mais ne vous inquiétez pas, je les garde pour les mois à venir. Vous n’avez pas fini de manger du thaï, je vous préviens !

Je me suis alors rappelée de la soupe Tom Yam Kung. C’est une recette que l’on avait réalisée lors de notre cours de cuisine à Chiang Mai en 2015. J’ai donc ressorti le petit carnet où j’avais noté les instructions et je me suis aussitôt mise en cuisine. Je vous garantis qu’au moment du dîner, on est instantanément retournés en Thaïlande avec ce bouillon. Allez je vous explique !

Bol de soupe Tom Yam Kung

LA RECETTE DE LA SOUPE TOM YAM KUNG

Mais avant tout, que signifie Tom Yam Kung ? On peut traduire le mot Tom par bouillon, ébullition. Yam fait référence au côté aigre et épicé de cette recette et Kung signifie crevettes. Si vous tombez sur un plat intitulé Tom Yam Kai, il s’agira alors d’une soupe au poulet (Kai signifiant poulet). Il existe d’ailleurs de nombreux orthographes pour ce plat (Tom Yum Koong, Tom Yum Khung). Mais au final, vous aurez la même chose dans votre bol.

Pour la réalisation de cette recette, il y a un peu de travail de préparation des ingrédients en amont. Dans un premier temps, il faut décortiquer les crevettes et préparer la base pour le bouillon (couper la citronnelle en bâtonnets, trancher le galanga, couper les piments, déchirer les feuilles de kaffir et éplucher l’ail). Une fois cette étape réalisée, il suffit de mettre tous ces ingrédient dans une grande casserole avec 2 litres d’eau, de porter le tout à ébullition et de laisser ensuite mijoter à couvert pendant environ 10 minutes.

Pendant ce temps, vous pouvez alors préparer la seconde partie de la recette : éplucher les oignons et les couper en quartiers, couper les tomates, laver et émincer les champignons. Je vous vois venir, vous vous dites « des tomates en mars ? ». J’ai ici utilisé des tomates pelées en conserve et ça fonctionne très bien. (À remplacer bien évidemment par des tomates fraîches en saison ;)). Ces ingrédients sont ensuite à ajouter au bouillon puis, à laisser mijoter pendant environ 5 minutes.

Il reste alors à incorporer les crevettes, verser la sauce nuoc mâm et le sucre et laisser à nouveau mijoter à feu doux pendant 2-3 minutes. Au moment de servir dans les bols, il suffit de presser du citron vert et de parsemer de quelques feuilles de coriandre fraîche.

Pour cette recette, n’hésitez pas à rectifier l’assaisonnement selon votre goût en ajustant les quantités de piment, sauce poisson, sucre et citron principalement.

Soupe Tom Yam Kung

OÙ TROUVER LES INGRÉDIENTS SPÉCIFIQUES ?

Certains ingrédients de cette recette sont en effet très exotiques. Vous les trouverez tous dans des épiceries asiatiques. J’ai cependant bien conscience que tout le monde n’a pas à proximité ce type de magasin. Mais ne vous inquiétez pas, je vous indique tout juste après ! Ce serait trop dommage de passer à côté de cette recette faute d’ingrédients. 😉

Le galanga : il s’agit d’une racine très répandue dans la cuisine thaï. Vous en trouverez frais ou surgelé dans les épiceries asiatiques. À défaut, vous pouvez sans problème le remplacer par du gingembre frais, que l’on peut très facilement acheter en grande surface.

Les feuilles de kaffir proviennent du citron kaffir (connu également sous le nom de combava). Elles s’achètent également dans les supermarchés asiatiques. Depuis quelques temps, j’en vois dans les magasins bio et même dans les grandes surfaces (au rayon bio également). Ce sont des feuilles de kaffir séchées.

La citronnelle : très populaire en Thaïlande, elle est un incontournable dans de nombreux plats. Pour cette recette, je vous conseille de privilégier la citronnelle en tige. Je l’achète généralement fraîche en paquet de 5-6 tiges et je congèle ce que je n’utilise pas. Vous pourrez en trouver très facilement dans les grandes surfaces, au rayon fruits exotiques. Et bien entendu, dans les épiceries asiatiques (fraîche ou congelée).

La sauce nuoc-mâm (ou sauce poisson) : elle est avec la sauce soja l’un des condiments les plus utilisés dans la cuisine asiatique. Là aussi, vous en aurez sans problème dans les épiceries asiatiques. En grande surface, rendez-vous dans le rayon produits du monde pour en trouver.

Ingrédients soupe Tom Yam Kung

Tom Yam Kung (soupe thaïlandaise aux crevettes et à la citronnelle)

Portions: 4 à 6
Temps de préparation: 20 min Temps de cuisson: 20 min Total Time: 40 min

Faites escale en Thaïlande avec cette soupe Tom Yam Kung, un bouillon aux crevettes et à la citronnelle. Un véritable concentré de saveurs pour titiller vos papilles !

Ingrédients

  • 20 crevettes
  • 4 tiges de citronnelle
  • 60g de galanga (ou à défaut de gingembre)
  • 10 à 12 feuilles de combava (kaffir lime)
  • 2 à 3 petits piments (4 piments pour que ça déboite !)
  • 4 gousses d'ail
  • 4 tomates fraîches (ou tomates concassées en conserve hors saison)
  • 250g de champignons de Paris frais
  • 2 petits oignons blancs
  • 8 à 10 cuill. à soupe de sauce nuoc mâm (sauce poisson)
  • 1 à 1,5 cuill. à soupe de sucre
  • 2 à 3 citrons verts
  • Coriandre fraîche

Instructions

1

Éplucher les crevettes* et réserver.

2

Préparer tous les ingrédients pour le bouillon : écraser les tiges de citronnelle et les couper en biseau en tronçons de 5cm. Trancher finement le galanga. Couper les piments en deux, retirer les graines et tailler le piment en petits morceaux. Éplucher et dégermer les gousses d'ail et les couper grossièrement.

3

Dans une casserole, verser 2 litres d'eau. Ajouter la citronnelle, le galanga, les piments, l'ail et les feuilles de kaffir déchirées. Porter à ébullition puis couvrir et laisser mijoter à feu moyen pendant environ 10 minutes.

4

Pendant ce temps, laver et couper les tomates en 4, éplucher et couper les oignons en quartiers, rincer et émincer les champignons.

5

Incorporer les tomates, les oignons et les champignons à la soupe et laisser mijoter pendant environ 5 minutes.

6

Ajouter les crevettes, verser la sauce nuoc mâm et le sucre et laisser mijoter à feu doux pendant 2 à 3 minutes.

7

Retirer le bouillon du feu puis presser les citrons verts puis servir dans des bols.

8

Parsemer de coriandre fraiche et déguster chaud.

Notes

* vous pouvez garder les têtes et carcasses de crevettes pour réaliser un bouillon de crevettes à incorporer dans la soupe. Dans ce cas, il faut faire cuire au préalable les carcasses dans 2 litres d'eau pendant une demie heure puis filtrer le bouillon. Cela prend plus de temps mais donne encore plus de saveurs à la soupe Tom Yam. ** n'hésitez pas à rectifier l'assaisonnement selon votre goût (plus ou moins acide ou sucré)

Si vous réalisez ce tom yam kung, (bouillon thaïlandais aux crevettes),  je compte sur vous pour me laisser un commentaire. C’est toujours un plaisir d’avoir vos retours. Et n’hésitez pas à partager avec moi vos belles réalisations en me tagguant @cannellecoriandre sur Instagram.

Bouillon de crevettes Tom Yam

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    Léo
    18 mars 2021 at 21h45

    Magnifique recette !!

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.